- Le Neu-Neu et la cassette

LE NEU-NEU ET LA CASSETTE

 

Il m'en revient une "petite, mais amusante", comme disait l'un de mes camarades, mais pas sur le même sujet.

Le 10 décembre 1960, détaché à Alger depuis la veille, je suis mis en alerte dans la soirée avec
le Sgt Christoph (navigateur) sur le V2N n°315. On nous laisse entendre (confidentiel !) que dès que
la cassette du discours du général De Gaulle à Mostaganem arrive, nous devons foncer vers Istres,
au régime maxi à 10 000 ft, pour la remettre à qui de droit.

Décollage entre 23h00 et minuit, pas de souci de navigation l'itinéraire a été dégagé. Atterrissage à Istres et là, sans attendre l'arrivée au parking, ordre de stopper sur la piste, deux motards vont venir
"LA" chercher pour gagner du temps ! Après quelques instants nous finissons par mal distinguer deux silhouettes en bout d'aile gauche qui - pas cons les flics - n'ont manifestement pas l'intention de passer devant ou derrière les réacteurs. Ordre de la tour : Que le navigateur, "LA" projette le plus loin possible vers les réceptionnistes ! Ce qui fut fait. Nous apprîmes qu'ils la cherchèrent un moment.

Manger un peu, faire les pleins, et dormir…

Vers 2h00, réveillé par l'adjudant de semaine, on m'enjoint d'aller au téléphone, où le général chef d'État major de l'Armée de l'air me demande, moi l'adjudant Lussagnet ! En rigolant-furieux j'y vais et j'entends le général Stehlin, absolument charmant, qui me demande si mon navigateur est digne de confiance, si nous n'avons rien fait à la cassette en cours de vol, etc.......etc...... , me présente ses excuses pour le dérangement et ce genre de questions, et me dit qu'il est harcelé par des civils soupçonneux : la cassette a subi des dégâts, aurais- je une idée ?

Oh oui mon général ! Et je lui décris le vol plané sur ordre de "LA" chose, depuis 2m50 de haut, sur environ 15 m. Remerciements et nouvelles excuses du général qui me souhaite une bonne fin de nuit !

La suite n'a pas été portée à notre connaissance, mais nous avons bien rigolé à l'escadron. Et ce n'était que le début d'un mois riche en péripéties en ce me concerne (1).

                                                                                                                  René LUSSAGNET

     (1) Cliquer sur « Descendre en marche »

 

Date de dernière mise à jour : 12/07/2012